9
min de lecture

Augmenter le chiffre d’affaires d’un hôtel à l’ère du numérique : 9 stratégies innovantes en 2024

Il existe de nombreuses possibilités d’augmenter le chiffre d’affaires d’un hôtel : optimiser le taux d’occupation, réduire les charges, proposer des extras, pratiquer le yield management, favoriser les réservations directes… Quel que soit votre objectif, les solutions digitales peuvent être de véritables alliées pour accroître votre revenu par chambre disponible. Dans cet article, découvrez 9 stratégies de e-marketing qui permettront d’accélérer la croissance économique de votre établissement hôtelier en 2024. ⬇️

1. Personnaliser l’expérience client grâce à la data

La donnée est considérée comme le nouvel or de notre société. 💰 Elle apporte un avantage concurrentiel aux entreprises en leur permettant de connaître et de comprendre leurs clients de manière plus approfondie. Un constat qui n’échappe pas à l’industrie de l’hôtellerie. Grâce aux systèmes de gestion de la relation client (CRM), les hôteliers collectent de plus en plus de renseignements sur les profils, les préférences, les habitudes de voyage et les besoins spécifiques de leurs hôtes.

Combinées à l’utilisation d’applications ou de technologies innovantes, ces informations sont utilisées pour promouvoir des services adaptés aux besoins du client tels que :  

  • le check-in et check-out sans contact pour éviter l’attente à la réception ;
  • le contrôle intelligent (par commande vocale ou sur tablette) des objets connectés de la chambre pour régler la température, l’éclairage, la musique… ;
  • la commande d’un repas auprès du room service ou la mise en relation avec la conciergerie sans quitter la chambre ;
  • les notifications sur une guest app pour recevoir les offres exclusives ;
  • l’assistance en temps réel et 24 h/24 par un système de messagerie instantanée ou de chatbot associé à l’IA.

💡 Protégez-vous vos données numériques ? Les cyberattaques n’ont jamais été aussi fréquentes que ces derniers mois. Il est donc essentiel de formaliser la manière dont vous collectez, stockez et sauvegardez les données des tiers, tels que le prévoit le Règlement Général sur la Protection des Données, plus communément appelé RGPD.

2. Utiliser les techniques du revenue management pour augmenter le chiffre d’affaires de son hôtel

Avant les PMS et autres systèmes de gestion des réservations hôtelières, adapter ses tarifs à la demande était un véritable casse-tête. 🤯 Grâce à la technologie, les stratégies de revenue management font de plus en plus d’émules dans le secteur hôtelier.

À l’aide d’un RMS (Revenue Management System) qui prédit le comportement des consommateurs, vous ajustez les prix de vos chambres et optimisez leur distribution. Une solution gagnante pour maximiser le revenu par chambre !

Le développement des technologies a également rendu possible l’ajustement de la grille tarifaire en temps réel. C’est ce que l’on appelle, dans le jargon du marketing hôtelier, la tarification dynamique (ou tarification flexible). Par le biais d’algorithmes, les logiciels recalculent en permanence les prix en fonction de la demande qui varie selon la saisonnalité, les événements locaux, la météo…

💡 Connaissez-vous la différence entre revenue management et yield management ? Ces deux concepts sont étroitement liés, mais avec quelques nuances. Le premier correspond à une stratégie globale dans laquelle sont définies les actions à mettre en œuvre pour augmenter le chiffre d’affaires de son hôtel. Quant au yield management, il est une méthode de revenue management visant à adapter les prix de la chambre en fonction de la demande.

3. Optimiser le tunnel de réservation de son site internet pour mieux convertir

Le site web est l’un des principaux leviers pour générer plus de bénéfices dans un hôtel. Et cela pour deux raisons. La première : vous économisez la commission versée aux OTA et autres intermédiaires de distribution. La deuxième : vous analysez le comportement des internautes et optimisez en permanence votre tunnel de vente. Car oui, la performance de votre site ne se mesure pas qu’au nombre de visiteurs, mais également à la transformation du volume de trafic en réservations directes : le fameux taux de conversion ❗

La bonne nouvelle est que des techniques existent pour accroître ce taux de conversion. En voici quelques exemples :

  • optimiser la vitesse de chargement des pages pour réduire le taux de rebond ;
  • améliorer l’UX (user experience) pour faciliter la navigation et rendre l’expérience utilisateur simple et conviviale ;
  • publier des photos et vidéos de qualité ;
  • intégrer des avis clients pour renforcer la confiance des acheteurs ;
  • mettre des boutons d’appel à l’action clairs et visibles pour encourager la réservation directe ;
  • utiliser la stratégie du remarketing (reciblage en français) pour capter les visiteurs qui n’ont pas finalisé leur réservation sur le site internet de l’hôtel ;
  • construire un tunnel de vente performant grâce aux techniques de copywriting qui consistent à rédiger des textes persuasifs et engageants.

💡 Comment calculer votre taux de conversion ? Il suffit de diviser le nombre d’utilisateurs uniques de votre site web par le nombre de réservations qui y sont effectuées. Sachez que ce taux dépasse rarement les 2 % dans l’hôtellerie.

4. Investir dans le SEO pour gagner en visibilité sur les moteurs de recherche

Avoir un site internet qui n’apparaît jamais dans le top 10 de Google, c’est comme ouvrir un hôtel sur mars. C’est un investissement voué à l’échec (jusqu’à ce qu’on trouve le moyen d’envoyer des fusées de touristes sur cette planète bien sûr 🚀).

Vous soucier du positionnement de votre site internet sur les moteurs de recherche, et notamment Google, est donc primordial.

Pour ce faire, il est nécessaire de déployer une stratégie SEO (référencement naturel dans le langage français). Trois critères entrent en ligne de compte :

  • critère N° 1 = la technique : vos pages sont-elles rapides à charger ? S’affichent-elles correctement sur mobile ? Sont-elles bien structurées avec les balises ?
  • critère N° 2 = le contenu : contient-il les bons mots-clés, notamment dans les titres, sous-titres, images et liens ? Répond-il aux questions des utilisateurs ? Apporte-t-il une valeur ajoutée ?
  • critère N° 3 = la popularité : votre site est-il référencé sur des plateformes d’autorité telles que Tripadvisor, Trivago ou l’office de tourisme ? D’autres sites internet fiables pointent-ils vers votre le vôtre ?

Mais attention, la qualité prime sur la quantité. Il est désormais inutile de bourrer vos contenus de mots-clés et d’avoir des dizaines de sites internet qui référencent le vôtre s’ils ne sont pas fiables. Et avec l’intégration de l’intelligence artificielle aux moteurs de recherche, cette tendance risque de s’accentuer.

💡 Connaissez-vous la différence entre SEO et SEA ? Le SEO (Search Engine Optimization) consiste à optimiser un site internet pour améliorer son positionnement dans les résultats organiques des moteurs de recherche. C’est un investissement sur le long terme, à l’image d’une course de fond. Quant au SEA (Search Engine Advertising), c’est plutôt une course de vitesse. Il s’agit de l’achat de mots-clés pour apparaître en tête de liste, parmi les liens sponsorisés.

5. Financer des campagnes publicitaires ciblées pour générer du trafic sur le site web de son hôtel

Le référencement payant (ou SEA en anglais) est une stratégie complémentaire au SEO, car il offre une visibilité forte et immédiate sur le marché ultra concurrentiel qu’est l’hôtellerie. Par contre, l’investissement financier dans des publicités peut vite devenir colossal. Il est donc capital de ne pas se lancer de tête baissée et de définir préalablement sa cible, son objectif et ses indicateurs de suivi de performance. 🎯

Quels sont les canaux publicitaires les plus adaptés pour les hôtels ?

  • Google Hotel Ads : le moteur de recherche numéro un mondial est la plus grande source de trafic pour les hôteliers. La preuve : Booking, Airbnb et consorts investissent des budgets colossaux dans Google Ads. Si vous respectez les règles du jeu de Google, cela peut vous rapporter des réservations supplémentaires.
  • Réseaux sociaux (Meta pour Facebook et Instagram, Tik Tok Ads, LinkedIn Ads…) : avec quelques euros, ces plateformes vous permettent de diffuser des publicités auprès d’une audience très ciblée, car ils disposent d’informations très pointues sur leurs abonnés. C’est leur véritable avantage !
  • Agences de voyages en ligne et métamoteurs : certains d’entre eux proposent des solutions payantes pour gagner en visibilité ou apparaître sur des bannières publicitaires.

💡 Comment rentabiliser vos campagnes publicitaires en ligne ? Suivez ces 3 conseils. N° 1 : renvoyer vers une page de vente que vous créez spécialement pour cette opération, afin de mesurer précisément les retombées. N° 2 : affichez un avantage exclusif en échange des coordonnées pour enrichir votre fichier prospects. N° 3 : proposez une offre à durée limitée pour convertir les clics en réservations.

6. Miser sur le marketing de contenu pour engager et fidéliser les clients d'hôtels

Le marketing de contenu consiste à créer et à publier du contenu pertinent, utile et engageant dans le but d’attirer, de convertir et de fidéliser une cible spécifique. On l’oppose souvent à la publicité payante. Cela peut prendre la forme :

  • de contenus éditoriaux tels que des articles de blog, des pages web, des posts sur Facebook ou LinkedIn, des communiqués de presse, des quiz, des sondages… ;
  • de visuels pour votre site internet, vos comptes Instagram ou Pinterest, vos posts, vos stories ou vos reels ;
  • de vidéos pour YouTube, TikTok pour présenter l’hôtel, ses coulisses, la destination, des interviews, des événements… en direct ou en replay.

Il est important de choisir la forme de contenu la plus adaptée à votre message et à vos objectifs. Et surtout de créer des textes ou visuels originaux et authentiques qui parlent à votre audience. 👨‍👨‍👦

Vous pouvez également avoir recours au marketing d’influence ou à l’UGC (User Generated Content). Le contenu généré par des influenceurs ou des utilisateurs est souvent plus crédible, viral et diversifié. Cela le rend plus efficace pour renforcer la confiance, augmenter la portée et stimuler un engagement plus fort que l’entreprise elle-même. La preuve avec les avis en ligne !

💡 Avez-vous rédigé une charte éditoriale ? Avant de vous lancer dans la production de contenus, il est préférable d’en définir les grandes lignes directrices. Cela comprend notamment la cible, le style, le ton, les formats, le calendrier éditorial, les indicateurs de performance… Elle sera d’autant plus précieuse pour délivrer des contenus cohérents si vous êtes plusieurs contributeurs au sein de votre équipe.

7. Construire une communauté sur les réseaux sociaux pour développer sa notoriété en ligne

80,5 % de la population en France est sur les réseaux sociaux. Bonne nouvelle ! Mais se démarquer face au flux constant de publications n’est pas évident, notamment dans le secteur du tourisme. De magnifiques photos et vidéos des plus beaux coins du monde abondent sur ces plateformes. 📸

Pour rentabiliser vos efforts, il est recommandé de réfléchir en amont à une stratégie social media, avec pour objectif principal de générer une audience qui deviendra porte-parole de votre marque.

Pour créer l’engagement des internautes sur les pages de vos réseaux sociaux, il est indispensable de :

  • Varier les contenus : abordez des sujets diversifiés — pas nécessairement liés à l’établissement hôtelier — organisez des concours, partagez les expériences clients (avec leur accord 😉), racontez le quotidien de l’hôtel et de l’équipe.
  • Susciter des réactions : terminez aussi souvent que possible vos posts par des questions ou des invitations à réagir et à partager vos publications, demandez-leur d’exprimer leurs avis.
  • Être régulier : maintenez l’enthousiasme de votre audience en publiant fréquemment des contenus et à intervalles réguliers.
  • Collaborer avec des influenceurs et des blogueurs pour gagner en crédibilité et élargir son audience.

Ajustez vos efforts au fur et à mesure en construisant un dashboard des résultats statistiques. Dresser le profil et suivre les comportements de vos abonnés permet de déterminer quel type de contenu fonctionne le mieux, quel jour et à quelle heure il est préférable de publier…

💡 Combien de temps passez-vous à gérer vos réseaux sociaux ? Construire une communauté sur ces plateformes peut devenir chronophage, parfois sans s’en rendre compte. Apprenez comment ne pas y perdre des heures en lisant notre article sur la façon d’augmenter sa visibilité sur les réseaux sociaux.

8. Proposer des offres promotionnelles personnalisées aux clients fidèles de l’hôtel

Un consommateur fidèle coûterait onze fois moins cher qu’un nouveau client. Même si nous n’avons pas pu vérifier ce chiffre, nous pouvons affirmer qu’un hôtelier a tout à gagner à faire revenir sa clientèle, à l’instar des efforts déployés par Booking, Accor et d’autres groupes hôteliers avec leurs programmes de fidélité d’envergure. D’autant qu’ils disposent d’une arme implacable pour cela : les fameuses données clients !

▶ Toute information que vous disposez sur votre client représente une opportunité de le fidéliser et de l’inciter à réserver directement auprès de votre établissement.

Imaginez un homme d’affaires qui a passé un excellent séjour dans votre établissement et qui vous fait savoir que sa femme adorerait visiter votre ville. Vous avez de fortes chances de le faire revenir si vous lui communiquez une offre « week-end en amoureux » dans les semaines suivantes.

Autre exemple : un sportif séjourne dans votre hôtel pour participer à un championnat annuel. S’il est satisfait par vos prestations, vous pouvez d’ores et déjà lui proposer de réserver sa chambre avec une promotion early bird.

💡 Connaissez-vous les 5 biais à utiliser dans vos programmes de fidélité ? L’exclusivité, la flexibilité, l’immédiateté sont l’un de ces 5 stratagèmes qui vous aident à capter l’attention de votre clientèle. Découvrez-les en détail dans notre article : les 7 règles à appliquer pour augmenter le taux de fidélisation de son hôtel.

9.Stimuler les ventes additionnelles pour augmenter le chiffre d’affaires de son hôtel

Dans le cadre d’une stratégie d’upselling et de cross-selling visant à booster le chiffre d’affaires de son hôtel, le livret d’accueil est l’outil par excellence. 📝Dans sa version papier, il est contraignant à mettre en œuvre et surtout à actualiser. En effet, réimprimer des dizaines d’exemplaires à chaque fois que vous modifiez un prix ou que vous ajoutez une prestation n’est ni pratique ni économique. C’est pourquoi, le room directory digital est une alternative intéressante, car il permet de :

  • mettre à jour les informations en temps réel et en plusieurs langues ;
  • proposer la réservation en ligne des prestations, avant même l’arrivée des hôtes ;
  • promouvoir de nouveaux services et des offres privilège ;
  • communiquer avec le client par messagerie instantanée.

En personnalisant les recommandations en fonction des préférences et des habitudes d’achat des voyageurs, le room directory contribue à créer des expériences sur mesure qui encouragent les dépenses supplémentaires et renforcent la fidélité à la marque.

💡Avez-vous trouvé une guest app adaptée à vos besoins ? Celle de GetWelcom est entièrement personnalisable pour faire de votre livret d’accueil votre meilleur commercial. Le back office permet de créer simplement des catégories, d’intégrer des contenus, des liens… à votre image. D’ailleurs, l’application GetWelcom réalise un taux de conversion sur les ventes d’extras pouvant atteindre 15 %, l’un des meilleurs résultats du marché ! Découvrez la solution GetWelcom.

Anna Diallo
28
March
,
2024

faq

Nous avons pensé à certaines de vos questions, pour les autres n'hésitez pas à nous contacter.

Nous contacter

Contact
Démo
Les champs requis sont marqués d’un astérisque*
Merci, nous revenons vers vous rapidement !
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer.